Panneau explicatif

NEON POP

 

Cédric Vionnet

 

Une proposition de Chloé Cordonier

 

 

 

En présentant des oeuvres exclusivement composées de tubes luminescents, NEON POP se propose d’explorer les liens entre art et artisanat à travers le travail de Cédric Vionnet, artiste néoniste établi à Genève.

 

 

 

D’abord découverte scientifique, le néon devient objet artisanal conçu pour la publicité et le commerce, avant que des artistes de renom ne s’y intéressent et ne se l’approprient, le faisant pénétrer peu à peu dans l’espace muséal et d’exposition.

 

 

 

Cédric Vionnet présente un parcours similaire à l’objet qu’il maîtrise : après une dizaine d’années d’expérience pour des entreprises d’enseignes lumineuses en tant que souffleur de verre néoniste, il se tourne vers l’art, en produisant ses œuvres néon librement. Ses connaissances pratiques et techniques lui permettent d’explorer les potentialités artistiques du néon de manière variée. Ses collaborations avec d’autres artistes, tels que le peintre Fabien Bruttin et le graffeur Jimox, tous deux genevois, le mènent à créer des œuvres uniques alliant tubes néon avec différents matériaux inédits.

 

 

 

NEON POP se profile comme un hommage au tube luminescent et à sa pratique artisanale, en mettant l’accent sur ses potentialités scénographiques. Par cette valorisation de l’artisanat, l’œuvre de Cédric Vionnet s’éloigne des préceptes de l’art contemporain. Au Cabanon, les murs bétonnés évoquent le berceau du néon : la rue ; qui lui confère des origines populaires non sans lien avec le mouvement du pop art. Pourtant, quasiment aucun artiste lié à ce courant ne s’est servi de ce médium. L’exposition propose ainsi de s’interroger sur les corrélations et les paradoxes entre néon et pop, qu’il s’agisse du mouvement artistique né dans les années 1950, ou de la culture populaire actuelle, où les références au tube luminescent sont particulièrement nombreuses.

 

 

 

La thématique spécifique de NEON POP dévoile des sujets de réflexion variés tels que le positionnement du néon dans l’art contemporain, sa légitimation en tant que pratique artisanale au sein de l’institution muséale, et ses atouts scénographiques. En partant d’un matériau particulier, elle suggère ainsi une analyse à plusieurs niveaux.

 

 

Chloé Cordonier, commissaire d’exposition